Racines

 

 

Série Concernant mes racines :

Quelques années déjà que je baigne dans les aires de la culture gauloise; quelques années aussi que je me promène à travers les « origines » de ma culture (Mapuches) et celle «d’adoption »(Gauloise).

La culture gauloise porte contrairement à celle de mes origines le souvenir lointain et les théories, chacun fait une recherche et les interprétations sont aussi nombreuses à l’issu.

Inutile donc ? S’accrocher aux multiples théories est digne d’une avant chambre d’un asile des fous.

Néanmoins, les symboles persistent, les interprétations sont du vent accrocheur parfois, quand la source est plus ou moins fiable (musées, quelques scientifiques…).

Je ne suis pas qui pour refaire l’histoire ; ce travail consiste à jouer avec la matière et utiliser symboles et imagerie pour un travail plastique et libre ;comme celui que je réalise avec la culture Mapuche ,

J’ai commencé ce travail en cherchant les géométries semblables entre deux cultures, puis ; l’aspect guerrier et l’imagerie que la représente. Celle-ci sont les axes de mon travail actuel et avenir autour de ce thème ; dans un aucun cas il faudra chercher de la théorie sur ce site, seul vous trouverez une interprétation plastique…de plus.

Un autre élément d’analyse est l’arbre cosmique ou dans le langage de mes tableaux est nommé « totem » ; le lien ente la terre et le ciel ; dont, le volcan n’est pas exclu du répertoire , le miens

Maintes fois, j’ai entendu que le problème de Mapuche est une « cause perdue »;

néanmoins; si je pense en profondeur sur cette civilisation (Mapudungum) – elle couvre 10% de la population actuelle du Chili-. Le problème global est l’ignorance ou l’indifférence de grandes parties de la population chilienne (tous secteurs confondus);

l’association de ce peuple et la protection des ressources naturelles est impérissable, cela implique un patrimoine médicinal avec sa flore et la faune qui préserve l’écosystème.

À ce jour; les conflits font rage, la guerre entre Mapuches et propriétaires scrupuleux, à qui on ajoute la force publique au service de la « pacification « de l’Araucanie débuté pendant la période d’indépendance

Mon rôle d’artiste; certes est limité, sur tout à la distance, peut-être qu’en montrant picturalement le rôle de ce peuple à la nature, en interprétant, en jouent avec les éléments… voilà quelques tableaux